Vendredi 11 novembre

Décarbonation
 
8h30 à 9h30 HE · VISIOCONFÉRENCE

Énergies renouvelables et décarbonation : quel cocktail énergétique pour le Canada

Cela n’est pas un secret : la combustion des ressources fossiles est la principale cause du dérèglement climatique. Alors que la question de la décarbonation et de la transition énergétique fait consensus dans la communauté scientifique pour lutter contre les changements climatiques depuis de nombreuses années, les Parties à la CdP ne se sont jamais encore entendues sur une stratégie globale et commune à adopter pour arriver à un monde carboneutre. Venez nous rejoindre sur ce panel pour mieux comprendre comment la situation énergétique du Canada constitue un défi pour remplir ses engagements internationaux en matière de climat, mais également quelles sont les meilleures avenues pour y arriver.

langlois-bertrand-simon.jpeg

Simon Langlois-Bertrand

Spécialiste en questions énergétiques ainsi qu'en relations internationales, Simon Langlois Bertrand enseigne la science politique à l'Université Concordia, à l'Université du Québec à Montréal, à l'Université McGill, ainsi qu'à l'Université Carleton.

Sa formation en affaires internationales, en science politique, et en génie informatique et industriel le mène à analyser et vulgariser les enjeux sociaux, politiques et techniques des politiques énergétiques et de développement durable, particulièrement en ce qui concerne la transition énergétique.

Geneviève Gauthier.jpg

Geneviève Gauthier

Geneviève Gauthier est une experte en transition énergétique qui conseille le secteur public et les organismes privés des secteurs commercial, institutionnel et industriel depuis près de 20 ans. Elle détient un baccalauréat en ingénierie de l’École Polytechnique de Montréal et détient une maîtrise du Georgia Institute of Technology à Atlanta. Mme Gauthier est directrice nationale des services de consultation chez Econoler, une firme de consultation avec près de 40 ans d’expérience dans la conception, la mise en œuvre, l’évaluation et le financement de programmes et de projets d’efficacité énergétique. Elle agit également à titre de formatrice pour le Canadian Institute of Energy Training (CIET). Elle est aussi co-auteure du livre Canadian Energy Efficiency Outlook: A National Effort for Tackling Climate Change, publié en 2018.

Alexandre-gajevic

Alexandre Gajevic Sayegh

Alexandre Gajevic Sayegh travaille sur les politiques climatiques et la transition juste au Canada. Ses recherches actuelles portent sur la politique des changements climatiques, la transition énergétique, la tarification du carbone et l’économie verte. Auparavant, il était chercheur postdoctoral au Département de science politique de l’Université McGill. Entre 2016 et 2018, il a occupé des postes à Yale University en tant que chercheur postdoctoral au MacMillan Center for International and Area Studies et chargé de cours au Département de science politique. Il est détenteur d’un doctorat du University College London. 

 
12h00 à 12h45 HE · VISIOCONFÉRENCE

Débreffage du 11 Novembre

On retrouve notre équipe sur place en Égypte pour un bilan de cette cinquième journée d’ouverture qui vise à accueillir les dirigeantes et dirigeants du monde entier à la Conférence des Parties pour qu'ils présentent des ambitions et des actions de haut niveau en vue de maintenir un seuil de 1,5°C à portée de main, s'adapter pour protéger les communautés et les habitats naturels et mobiliser des financements.  Ces séances verront certainement émerger des collaborations inédites et des stratégies de mobilisation des membres de la société civile. Elles permettent d’assurer une plus grande transparence entre les discussions « à huis clos » des négociateur·trice·s et le reste de la population, en plus de réduire les risques d’écart entre le discours et les engagements internationaux des personnes élues et leurs pratiques.

 
13h00 à 14h30 HE · VISIOCONFÉRENCE

Comm et COP : Mobiliser pour le maximum d'impact

Après une semaine de négociations bien remplie à la COP27, la Communauté de pratique en communication climatique se rassemble pour jeter les bases d'une mobilisation post-COP. Venez échanger avec des expert.e.s des négociations climatiques et des mobilisateurs.trices chevronné.e.s pour identifier les angles de communication et les stratégies d’engagement qui sauront mobiliser la population dans la foulée de la COP!

Philippe-simard.png

Philippe Simard

Stratégies et relations publiques COPTICOM et chargé de cours à l'École de politique appliquée à l'Université de Sherbrooke

Philippe Simard se spécialise dans les domaines de la lutte contre les changements climatiques, de la transition énergétique et des négociations climatiques internationales.

En tant que conseiller chez COPTICOM, Philippe mise sur son expertise pour mener à bien plusieurs mandats d’analyse, de veille stratégique, de rédaction et de planification événementielle.  

Diplômé d’une maîtrise en études politiques appliquées, Philippe travaille également comme chercheur pour le Groupe d’études et de recherche sur l’international et le Québec (GÉRIQ) et pour le Pôle intégré de recherche en environnement, santé et société (PIRESS). Il est également chargé de cours et professionnel de recherche à l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke.

Dans le cadre de ces fonctions, il a contribué activement à la mise sur pied d’un microprogramme de 2e cycle sur les négociations climatiques internationales à l’Université de Sherbrooke, et contribue toujours à la rédaction de plusieurs ouvrages, notes d’analyse et articles de nature scientifique portant sur l’écopolitique internationale, les négociations climatiques internationales et la paradiplomatie climatique québécoise.

Marie-Ève Leclerc

Marie-Ève Leclerc

Chargée de projet, Mobilisation à Équiterre

Passionnée par l’environnement et les gens, Marie-Eve Leclerc a fait du développement durable un principe de vie qu’elle applique au quotidien. Au cours des 10 dernières années elle a travaillé auprès de plusieurs ONG environnementales, s’occupant de campagnes de sensibilisation sur les changements climatiques ou la mobilité durable, de l’organisation d’évènements écoresponsables, ou encore de formation et d’accompagnement. Convaincue qu’on change le monde un geste à la fois, elle s’implique dans de nombreux comités citoyens et organisations environnementales à titre bénévole. Ses formations académiques en biologie et en agronomie puis, au 2e cycle, en agroforesterie et en développement rural intégré, lui ont permis de répondre à une curiosité et un besoin de comprendre les systèmes vivants afin d’avoir une vue d’ensemble et de trouver des solutions aux problématiques complexes. Marie-Eve Leclerc a rejoint Équiterre en 2015 comme chargée de projet aux évènements spéciaux et à la mobilisation. Elle a notamment organisé un colloque sur l’agriculture de proximité, la course bénéfice 2017 Changer le monde, de même que deux marches pour le climat qui ont chacune rassemblé 25 000 personnes à Québec et à Ottawa.

164288289_1085167211963544_2699678902941938813_n.jpg

Chloé Tremblay Cloutier

Responsable du Réseau Demain le Québec, Fondation David Suzuki

Chloé détient un baccalauréat en actuariat et une maîtrise en études internationales où elle a eu l’occasion de s’intéresser aux enjeux de sécurité alimentaire mondiale et aux changements climatiques. En 2019, elle travaille en éducation à l’environnement à Bogotá, se familiarisant avec les concepts d’agroécologie.  Chloé se retrouve fascinée par l’action locale, le pouvoir d’agir des initiatives collectives, l’importance du vivre-ensemble et l’influence des mouvements sociaux. Elle rejoint finalement l’équipe de mobilisation citoyenne de la Fondation David Suzuki en 2020 et devient responsable du projet Réseau Demain le Québec en 2022. Le Réseau Demain le Québec connecte et soutient aujourd’hui plus de 90 groupes citoyens à travers le Québec pour faire avancer la transition socioécologique dans nos communautés. Elle s’intéresse également aux pratiques du care et de la bienveillance et aux approches intersectionnelles.

Marie-andrée foucreault-therrien.png

Marie-Andrée Foucreault-Therrien

Coordonnatrice des Mères au front et ses alliés.es des Cantons de l'Est

15h à 16h30 HE · VISIOCONFÉRENCE

Où en sommes-nous de l'engagement du Québec sur la fin des hydrocarbures ?

En se rattachant à l’alliance BOGA (Beyond Oil Gas Alliance) en novembre 2021 lors de la CdP-26, une alliance internationale de gouvernements et de parties prenantes travaillant ensemble pour faciliter l'abandon progressif de la production de pétrole et de gaz, le Québec a choisi de donner l’élan d’une plus grande ambition climatique. Mais comment cette promesse s’est-elle concrétisée depuis un an ? Comment la crise énergétique liée à la guerre en Ukraine a renforcé les chocs sur les marchés énergétiques mondiaux ? Où en est le projet de loi 21 visant principalement à mettre fin à la recherche et à la production d’hydrocarbures ainsi qu’au financement public de ces activités ?

Nicolas-Juneau.jpeg

Nicolas Juneau

Directeur général des hydrocarbures et des biocombustibles au Ministère de l'Énergie et des Ressources Naturelles

Détenteur d’un baccalauréat en biologie et d’une maîtrise en sciences de l’environnement, Nicolas Juneau a d’abord travaillé dans le réseau universitaire et le secteur privé pour ensuite joindre la fonction publique québécoise dans laquelle il y œuvre depuis dix-huit ans. Depuis mars 2020, M. Juneau agit à titre de directeur général des hydrocarbures et des biocombustibles du ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles où il met notamment son expérience et ses compétences à contribution afin de développer un environnement favorable au déploiement de la filière québécoise des bioénergies.

eric-pineault.jpeg

Éric Pineault

Professeur au Département de sociologie de l'UQAM, membre de la Chaire de recherche UQAM sur la transition écologique, de l'Institut des sciences de l'environnement et chercheur associé à l'IRIS
Anessa-kimball.png

Anessa Kimball

Membre du corps professoral avec titularisation au Département de science politique de l'Université Laval

Anessa Kimball (prof/iel) est membre du corps professoral avec titularisation au Département de science politique de l’Université Laval. Kimball est directrice du Centre sécurité internationale (CSI) à l’École supérieure des études internationales (ETI), co-directrice du Réseau canadien sur la défense et de la sécurité (RCDS), membre de la Defence & Security Foresight Group, North American team. Iel a obtenu son doctorat en science politique à la State University of New York–Binghamton, USA. Ses recherches portent sur l’interdépendance entre les politiques internes et la politique étrangère, la défense et la sécurité, la politique étrangère des États-Unis et les élections américaines, la coopération internationale et l’économie de la défense et des acquisitions militaires. Kimball dirige deux projets de recherche distincts sur le partage de fardeau dans l’OTAN ainsi que la conceptualisation institutionnel des accords informels de défense et sécurité.

ÉMILE-06.jpg

Émile Boisseau-Bouvier

Analyste, politiques climatiques et transition écologique chez Équiterre
C.Bonhomme.jpg

Charles Bonhomme

Responsable affaires publiques et communications à la Fondation David Suzuki

Passionné par l'innovation et l’environnement; l’histoire et la géopolitique; les relations publiques et les communications stratégiques en entreprise, Charles Bonhomme a rejoint la Fondation David Suzuki en avril 2021. À titre de responsable affaires publiques et communications à la Fondation David Suzuki, Charles gère le rayonnement des projets de la Fondation et chapeaute les communications de l’organisation. Depuis son arrivée à la Fondation, il développe son expertise en transports et en stratégies d’atténuation et d’adaptation aux changements climatiques. Charles siège sur plusieurs coalitions dans le secteur du transport et dans plusieurs domaines visant à décarboniser la province du Québec.  

Charles détient une Maîtrise en Affaires publiques et internationales à l’Université de Montréal, lors de laquelle il a complété un stage en tant qu'analyste aux politiques commerciales et environnementales au sein du ministère des Affaires mondiales du gouvernement fédéral canadien.